Toutes l'actualité économique et marketing du football et du sport. (Groupe FootEspagne)

Breaking

Post Top Ad

Your Ad Spot

12 févr. 2024

La Premier League serre la vis sur ses règles financiers par rapport aux clubs Etats

Suite aux scandales financiers qui ont secoué Everton et Nottingham Forest, la PL resserre la vis de son fair-play financier.

Les équipes de l'élite du football britannique ont adopté des règles plus restrictives concernant le sponsoring et la transaction de joueurs entres les clubs d'une même société holding.


La Premier League resserre la vis. Les clubs la composant ont approuvé de nouvelles limites financières pour empêcher le financement incontrôlé des clubs États, à savoir ceux qui font partie d'un conglomérat détenu par des fonds nationaux.


« À la suite d'un examen complet des règles relatives aux transactions avec des parties associées et des protocoles de conseil sur la juste valeur marchande, les clubs ont convenu d'un certain nombre d'amendements visant à renforcer l'efficacité et la précision du système », a déclaré l'association dans un communiqué.


Le vote a révélé la nature fracturée de la question parmi les clubs anglais, douze votant pour, six contre et deux abstentions. Une majorité des deux tiers était nécessaire pour que la proposition soit adoptée.


Les nouvelles règles concernent le sponsoring et la transaction de joueurs entre les clubs d'une même société holding. Elles visent à mettre un terme aux prix de sponsoring hors marché, liés aux entreprises gravitant dans le même conglomérat que les clubs États.


En plus, elles réglementent l'achat et la vente de joueurs de clubs appartenant au même propriétaire, comme par exemple Manchester City et le Girona FC, les deux clubs dépendant du City Football Group.


« Les clubs de Premier League se sont mis d'accord sur un certain nombre d'amendements visant à renforcer l'efficacité et la précision du système », a communiqué l'organisme


Les Citizens pourraient être le plus grand club touché, mais ce n'est pas le seul. Manchester City est rejoint dans cette même structure de club par Newcastle, qui fait partie désormais du fonds souverain saoudien.


Conformément aux règles financières de la Premier League, le 16 janvier dernier, Everton et Nottingham Forest ont été sanctionnés après avoir commis un certain nombre d'irrégularités financières, ce que les deux clubs ont admis.


« Les deux clubs ont chacun confirmé à la Premier League qu'ils avaient enfreint les règles de rentabilité et de durabilité de la ligue. Conformément aux règles de la Premier League, les deux cas ont été renvoyés au panel judiciaire, qui nommera des comités distincts pour déterminer la sanction appropriée », a déclaré l'organisme dans un communiqué.


Toutefois, Everton et Nottingham ne sont pas les seuls clubs susceptibles d'être sanctionnés en Europe après avoir enfreint le fair-play financier. Le cas le plus médiatisé récemment est celui de la Juventus, qui a été pénalisée par une déduction de dix points en Serie A en 2022/2023 dans le cadre de l'affaire des plus-values.


La Vieille Dame a également été exclue des compétitions européennes par l'UEFA. Le club turinois avait augmenté la valeur comptable des joueurs qu'il a échangés avec d'autres équipes européennes afin d'équilibrer ses comptes.



Crédit image de couverture : Premier League

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Post Top Ad

Your Ad Spot