Toutes l'actualité économique et marketing du football et du sport. (Groupe FootEspagne)

Breaking

Post Top Ad

Your Ad Spot

mardi 27 avril 2021

Liverpool a clôturé 2019/2020 avec 53 millions d'euros de pertes

Sadio Mané, attaquant de Liverpool

Le club de Premier League a terminé l'exercice avec un chiffre d'affaires net de 563 millions d'euros (490 millions de livres). La zone commerciale a permis d'amortir la chute des recettes de jour de match et de la télévision.


Liverpool n'a pas non plus échappé aux chiffres rouges de 2019/2020, saison marquée par l'apparition de la Covid-19. Membre fondateur de la Super Ligue, neutralisée 48 heures après son lancement, le club de Premier League a donné les grandes lignes son rapport financier de la saison dernière. Un exercice clôturé le 31 mai avec des pertes de 52,9 millions d'euros (46 millions de livres). Un résultat qui contraste avec le bénéfice net de 38,4 millions d'euros (33,4 millions de livres réalisé un an plus tôt. Avec la pandémie qui a perturbé la fin de la campagne, les Reds ont eu du mal à réduire leurs dépenses, alors que les revenus ont diminué.


Le club indique que le chiffre d'affaires, hors transferts, a baissé de 8%, jusqu'à 563 millions d'euros (490 millions de livres). « Nous étions dans une situation financière solide avant la pandémie et depuis cette période, nous avons continué à gérer efficacement nos coûts et à traverser une période sans précédent », a déclaré le directeur général Andy Hughes dans un communiqué.



L'impact majeur en termes de revenus s'est produit dans l'audiovisuel, avec une baisse de 22,6%, jusqu'à 232 millions d'euros (202 millions de livres). Les raisons sont l'accord de remboursement convenu entre la Premier League et les télévisions et le fait que certains matchs se soient disputés en juillet. Une partie de cette facture sera incluse dans l'exercice 2020/2021. Le matchday a chuté de 15,5%, jusqu'à 81,7 millions d'euros (71 millions de livres) après l'absence du public lors des quatre dernières journées disputées à Anfield.


À LIRE : Manchester City | La Covid-19 entraîne 148 millions de pertes financières


Toutefois, la zone commerciale a réussi à facturer 15,4% de plus jusqu'à 249,3 millions d'euros (217 millions de livres). La direction attribue cette amélioration à la signature huit nouveaux contrats d'approbation, dont ceux pour Cadbury et lugis et au renouvellement de partenaires clés tels que Nivea et Carlsberg. En plus, il y a eu un record de vente de maillot grâce à l'obtention du titre et à l'ouverture de magasins en Thaïlande, à Singapour et au Vietnam.


Le Liverpool n'a pas fait référence dans son communiqué à l'évolution de la masse salariale, qui en 2018/2019 a dépassé pour la première fois 345 millions d'euros (300 millions de livres). On ne sait pas si ce montant est resté stable, puisqu'ils ont remporté en deux saisons la Ligue des Champions et la Premier League.



Crédit photo de couverture : Liverpool FC

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Post Top Ad

Your Ad Spot