Toutes l'actualité économique et marketing du football et du sport. (Groupe FootEspagne)

Breaking

Post Top Ad

Your Ad Spot

mardi 6 avril 2021

Manchester City | La Covid-19 entraîne 148 millions d'euros de pertes en 2019/2020

Joueurs de Manchester City contre Dortmund en Ligue des Champions

Le chiffre d'affaires du club a chuté de 10,6%, jusqu'à 563,4 millions d'euros (478,4 millions de livres) après avoir atteint un niveau record la saison précédente. Le plus gros impact s'est ressenti au niveau de la télévision qui a baissé de 26,3%.


Des chiffres rouges à Manchester City en 2019/2020. Le club de Premier League a clôturé la saison avec des pertes de 148,3 millions d'euros (126 millions de livres), qui contrastent avec le bénéfice de 11,7 millions d'euros (10 millions de livres) réalisé en 2018/2019. L'entité met ainsi un terme à cinq années consécutives de bénéfices.


« Les opérations du club ont été considérablement affectées par la pandémie, qui a entraîné une réduction des revenus audiovisuels, du matchday et de la compétition, car la pause a consumé un quart de ce que nous devrions recevoir de la participation à la Ligue des Champions et en FA Cup. Des montants transférés à la saison 2020/2021 », souligne City dans son rapport.


Pour cette raison, le club s'attend à rattraper le coup cette saison avec ces mouvements comptables. Cependant, en 2019/2020, le chiffre d'affaires de Manchester City a baissé de 10,6%, jusqu'à 563,4 millions d'euros (478,4 millions de livres) après avoir atteint son plafond historique en 2019/2020. Notons que ce résultat n'inclut pas l'entité propriétaire, le City Football Group, mais uniquement l'équipe de Premier League.



La source de revenus qui a le plus souffert est la télévision, qui a chuté de 26,3% en 2019/2020, jusqu'à 144,8 millions d'euros (123 millions de livres). Le matchday a également été touché par la Covid-19, bien que ce soit l'activité la moins impactée sur les comptes de Manchester City. Le chiffre d'affaire de la billetterie et de l'activité au stade a diminué de 32%, jusqu'à 49 millions d'euros (41,6 millions de livres).


La zone commerciale, qui représente plus de la moitié du chiffre d'affaires total du club, a réussi à résister à la pandémie. En plus, elle s'est améliorée de 8,5%, jusqu'à 290 millions d'euros (246,3 millions de livres) et a compensé une partie des baisses subies dans les autres concepts. Pour leur part, les recettes audiovisuelles provenant de l'UEFA ont diminué de 24,5%, jusqu'à 79 millions d'euros (67,2 millions de livres).


Les charges d'exploitation, quant à elles, se sont multipliées après le déclenchement de la Covid-19 et sont passées de 659,6 millions d'euros (560,3 millions de livres) à 754,8 millions d'euros (641,1 millions de livres) en 2019/2020. La raison n'est autre que la masse salariale qui a enregistré une hausse interannuelle de 11,5%. 414 millions d'euros ( 351,41 millions de livres) dépensés en salaires par Manchester City en 2019/2020 tandis que les amortissements pour achats de joueurs ont augmenté de 15,2%, jusqu'à 172 millions d'euros (145,82 millions de livres).



Le chiffre d'affaires de Manchester City a baissé de 10,6% en 2019/2020, jusqu'à 563,4 millions d'euros, tandis que la masse salariale a augmenté 11,5%



Malgré les grosse pertes et la forte réduction de la trésorerie de 150,2 millions à 20,9 millions d'euros), les liquidités n'ont été à aucun moment compromises. En effet, City Football Group a augmenté sa ligne de crédit avec son fleuron anglais de près de 30 millions d'euros. Les engagements en attente de paiement auprès des autres clubs s'élèvent à 86,23 millions d'euros (73,25 millions de livres).


Par ailleurs, dans son business plan à court terme de Manchester City, l'équipe première féminine devient pertinente. Elle a gravi des échelons qui motivent le pari de plus de 3,5 millions d'euros ( trois millions de livres) par an que le club investit pour son développement.


Sur le plan économique et commercial, l'information la plus marquante de la saison a été le soutien qu'elle a reçu de la part des supporters. 31 213 spectateurs lors du derby contre Manchester United à l'Etihad Stadium en début de saison. Un nouveau record pour l'équipe féminine, qui avec le reste de l'élite anglaise, a signé récemment un accord historique : la vente conjointe des droits audiovisuels de la Women's Super League pour 28 millions d'euros à la BBC et à Sky. Un contrat qui court jusqu'en 2024.



Crédit photo de couverture : Manchester City

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Post Top Ad

Your Ad Spot