Toutes l'actualité économique et marketing du football et du sport. (Groupe FootEspagne)

Breaking

Post Top Ad

Your Ad Spot

lundi 21 septembre 2020

L'Atlético de Madrid se dirige vers une nouvelle baisse des salaires

Miguel Angel Gil Marin, directeur général de l'Atlético de Madrid
Miguel Ángel Gil Marín, directeur général de l'Atlético de Madrid. (Crédit image : Diario AS)

Le club madrilène a demandé aux joueurs de l'équipe première une nouvelle contribution à la situation tendue que la crise sanitaire a causée. Le club s'attend à une perte de revenus à hauteur de 100 millions d'euros.


On commence à y voir plus clair sur l'impact de la Covid-19 sur les comptes des clubs de LaLiga. Après l'annonce du FC Barcelona qui prévoit une chute de 30% de son activité économique, c'est au tour de l'Atlético de Madrid de mettre des chiffres sur ses pertes. Le club rojiblanco quantifie le trou laissé par la crise au cours des six derniers mois à environ 100 millions d'euros. Face à ce scénario et l'avenir incertain, puisque les matchs se jouent sans public actuellement, le directeur général Miguel Ángel Gil Marín aurait demandé un effort supplémentaire aux joueurs de l'équipe première masculine, selon la cadena Cope.


La demande de Gil Marín consiste à une nouvelle réduction des salaires des joueurs et du staff technique face à la situation de crise imminente. La baisse des affaires commerciales ainsi que les matchs qui doivent se jouer à huis clos jusqu'en 2021 ont poussé la direction colchonera à solliciter une nouvelle fois les plus gros salaires de l'institution pour ne pas mettre en danger les rémunérations des autres employés. En plus de cela, depuis le début de cette semaine, la ville de Madrid est repartie pour un confinement partiel en raison de la résurgence du virus, ce qui n'augure rien de bon pour la suite de la saison 2020/21.


Si la réduction des salaires est effectuée, ce ne serait pas la première fois que le club utilise cette mesure. Au mois de mars, au moment de l'état d'urgence sanitaire, l'Atléti avait réussi à réduire les dépenses avec une baisse de 70% des salaires convenue avec les joueurs, les entraîneurs et le comité de gestion du club. Ce qui avait permis de couvrir la masse salariale des 430 salariés de l'entité, mis au chômage technique. À l'époque, les joueuses de l'équipe première féminine, ainsi que ceux de l'équipe B, avaient également accepté de baisser leurs rémunérations.

 

À Lire :  LaLiga :  La saison 2020/21 de tous les dangers


En 2018/19, l'Atlético de Madrid a clôturé l'exercice avec un chiffre d'affaires de 357,6 millions d'euros, soit 22,4% de plus que la campagne précédente, alors que le bénéfice net avait triplé jusqu'à 13,9 millions d'euros. En 2019/20, avant l'éclatement de la pandémie, le club présidé par Enrique Cerezo prévoyait un budget de 364,5 millions avec un résultat net 29,1 millions d'euros.


La demande du directeur général rejoint les prévisions envisagées par LaLiga. Dans une interview accordée au média économique 2Playbook, son président, Javier Tebas expliquait la nécessité de baisser les salaires des joueurs pour pouvoir faire face à la situation actuelle. Le patron de LaLiga prévoit que les clubs devront réduire de 400 millions d'euros la masse salariale en 2020/21 puisque selon lui, les revenus récurrents vont chuter de 13%.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Post Top Ad

Your Ad Spot