Toutes l'actualité économique et marketing du football et du sport. (Groupe FootEspagne)

Breaking

Post Top Ad

Your Ad Spot

lundi 10 mai 2021

Le Borussia Dortmund attaque le dernier trimestre de la saison avec 45 millions de pertes

Marco Reus autour de ses coéquipiers.

Le club de Bundesliga a réduit son chiffre d'affaires total de 36% au cours des neufs premiers mois, jusqu'à 276,1 millions d'euros. Les salaires n'ont été contenus que de 3% et les amortissements ont augmenté de 4,6%.


Le Borussia Dortmund affronte le dernier trimestre de la saison 2020/2021 en assumant que les pertes seront inévitables, à moins qu'un gros transfert ne soit scellé d'ici la clôture de l'exercice. Le club de la Ruhr a terminé les neufs premiers mois de la saison avec 45 millions d'euros de pertes financières, alors que l'année dernière, à la même période, il réalisait un bénéfice de 4,1 millions d'euros. « Comme prévu, la pandémie de la Covid-19 continue d'avoir un impact considérable sur l'activité opérationnelle », a souligné la direction dans un communiqué.


Le chiffre d'affaires total du club a baissé de 36% d'une année sur l'autre entre juillet et mars, passant de 431,8 millions à 276,1 millions d'euros. L'entité a souffert dans tous ses lignes d'activité, mais aussi dans l'obtention de plus-values des transferts. Elle a à peine réalisé 9,8 millions sur le marché en 2020/2021, alors que les dernières années étaient couronnés de records.


Le troisième trimestre maintient la tendance des deux premiers, avec zéro euro pour le matchday, contre 9,9 millions d'euros sur la même période (janvier - mars) de 2019/2020, tout juste avant le déclenchement de la pandémie. En revanche, son parcours en Ligue des Champions (quarts de finale) a permis une augmentation interannuelle de 49,7% des recettes audiovisuelles, jusqu'à 49,4 millions d'euros. Avec un demi-million de plus sur le trimestre, la publicité a rapporté 24,7 millions d'euros. L'exploitation du stade a sombré, passant de 6,8 millions à 1,1 millions d'euros et les ventes de merchandising ont chuté de 18,6%, jusqu'à 4,8 millions d'euros.



Le Borussia Dortmund n'a pas été en mesure de réduire sa masse salariale au même rythme que ses revenus. Les salaires n'ont été contenus que de 3%, jusqu'à 156,6 millions d'euros, et les amortissement ont augmenté de 4,6% pour atteindre 79,3 millions d'euros sur les neuf premiers moins de 2020/2021. Le reste des charges d'exploitation s'élève à 64,4 millions d'euros sur les trois trimestres, soit une baisse de 32,7% d'une année sur l'autre.


La direction a déjà annoncé en début de saison que sa prévision est de clôturer l'exercice avec 75 millions d'euros de pertes. Un déficit plus important que celui de l'année dernière, impactée seulement au cours du dernier trimestre. Pour rappel, le club avait bouclé 2019/2020 avec des chiffres rouges de 44 millions d'euros.


« Nous ne réaliserons pas de bénéfices s'il y a toujours des restrictions sur la fréquentation des stades, mais nous devons être patients. Il est extrêmement difficile d'imaginer le football sans supporters et c'est ce que nous devons endurer », expliquait, en août dernier, le président du BVB, Hans-Joachim Watzke.



Crédit photo de couverture : BVB Dortmund

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Post Top Ad

Your Ad Spot