Toutes l'actualité économique et marketing du football et du sport. (Groupe FootEspagne)

Breaking

Post Top Ad

Your Ad Spot

lundi 15 mars 2021

Mediapro négocie le refinancement de sa dette de 920 millions

Jaume Roures, co-fondateur de Mediapro

Le groupe audiovisuel traîne une dette de 920 millions d'euros et recherche un soutien temporaire pour faire face à la crise économique.


Mediapro demande de l'aide. Le groupe de production audiovisuel a signé Rothschild et Kpmg pour restructurer sa dette financière et serait en négociation avec la Société d’État des participations industrielles (Sepi), une holding publique détenue par le Ministère des Finances espagnol afin d'accéder au fonds de soutien de solvabilité pour les entreprises stratégiques, selon Expansión. Rothschild sera l'interlocuteur dans les négociations avec les créanciers du groupe, tandis que Kpmg concevra le nouveau plan financier de l'entreprise dans le contexte actuel de pandémie.


La société audiovisuelle a une dette de 920 millions d'euros et recherche donc un soutien temporaire lui permettant d'affronter le crise économique de la Covid-19. En ce sens, la demande d'aide à Sepi pourrait s'élever à 300 millions d'euros. En outre, l'entreprise aurait contacté ses actionnaires, ainsi que certaines sociétés de capital-risque pour l'injection de ressources, mais aucun accord n'a été encore trouvé.




Mediapro a engagé Rothschild et Kpmg pour restructurer sa dette de 920 millions d'euros et négocie un refinancement allant jusqu'à 300 millions avec l’État espagnol



Mediapro fait face à une perte de revenus liée à la suspension des compétitions sportives qui a paralysé la production audiovisuelle en 2019/2020. Selon le journal, les engagements de la société basée à Barcelone sont divisés en trois tranches avec des échéanciers différents.


D'abord, un prêt ordinaire de 300 millions d'euros, dont l'échéancier expire en 2024, auprès de banques telles que Citi, Barclays, BBVA, CaixaBank ou Bankia. Ensuite un autre prêt de 380 millions à rembourser en 2025 dont les créanciers sont des fonds d'investissement : Goldmans Sachs et BlackRock. Enfin, un montant de 180 millions d'euros allant jusqu'en 2025. Pour celui-ci, Barings détient la position la plus importante.


En plus, Mediapro dispose de lignes de crédit de 60 millions d'euros. Il a également signé l'été dernier des prêts garantis par l’État espagnol pour un montant d'environ 50 millions d'euros. Une opération dans laquelle les actionnaires du groupe ont également contribué environ 60 millions d'euros par une augmentation de capital.


Mediapro est l'un des principaux groupes audiovisuels de l'industrie du sport. Fondée en 1994 par Jaume Roures et Tatxo Benet, l'entreprise a fusionné en 2006 avec Globomedia pour compléter son activité dans les productions télévisuelles et cinématographique. elle est contrôlée par le groupe chinois Orient Hontai Capital et détenu par WPP et ses fondateurs. En 2018, l'entreprise a gagné près de deux milliards d'euros. En 2020, elle a clôturé avec un Ebitda positif et ses prévisions pour 2021 se situent à 125 millions d'euros.



Crédit photo de couverture : Sport.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Post Top Ad

Your Ad Spot