Toutes l'actualité économique et marketing du football et du sport. (Groupe FootEspagne)

Breaking

Post Top Ad

Your Ad Spot

vendredi 19 février 2021

Le City Football Group élargit son empreinte en France avec Vannes OC

L'équipe de Vannes Olympique Club

La holding créée autour de Manchester City réplique le modèle de club partenaire qu'elle avait déjà expérimenté avec le Club Bolivar début 2021. Une association qui ne lui offre aucune part de l'actionnariat, mais partage sa structure et son savoir-faire.


Le City Football Group (CFG) veut vraiment profiter du marché français, l'un des plus prolifiques en termes de génération de talents du football. La holding qui a déjà acquis l'Estac Troyes l'été dernier a conclu un accord de partenariat avec Vannes OC, club de National 2 (quatrième division) implantée en Bretagne.


Il s'agit du deuxième accord de ce type du CFG après celui conclu avec le Club Bolivar (Bolivie) en janvier dernier. En ce sens, le groupe citizen n'acquiert pas de parts, mais met toute sa structure et son savoir-faire au club partenaire dans des domaines tels que le sportif, la technologie, le marketing ou les ressources humaines.



« Cette collaboration permettra à notre club d'améliorer ses connaissances techniques pour atteindre les objectifs fixés. Des échanges et des événements communs seront organisés lorsque les conditions sanitaires le permettront », a expliqué le club breton.


Pour sa part, Brian Marwood, directeur mondial du football de CFG a déclaré dans les colonnes du Télégramme que Vannes OC « est un club passionnant qui a l'ambition de monter en puissance au cours des prochaines saisons et une forte volonté de structuration professionnelle ». Toujours selon l'exécutif « Vannes est également une ville dynamique avec de bonnes infrastructures sportives et une municipalité qui soutient le sport ».


À la suite de cette opération, le groupe dirigé par Ferran Soriano compte désormais plus d'une dizaine de clubs sous son pavillon. En dehors de l'équipe française et du Club Bolivar qui sont des partenaires, le CFG détient des parts majoritaires ou minoritaires dans les clubs suivants : Manchester City, New York City, Girona FC, Melbourne City, Yokohama Marinos, Montevideo City Torque, Sichuan Jiuniu, Mumbay City, Lommel SK et Estac Troyes.


Ce réseau gagne beaucoup plus de pertinence avec le Brexit, qui limitera la possibilité de Manchester City d'incorporer de jeunes pépites avant leur majorité. Jusqu'à présent, les clubs britanniques pouvait recruter des jeunes de 16 ans pour les inscrire dans leur centre de formation, mais le retrait du Royaume-Uni de l'Union Européenne est un coup dur pour la libre circulation. Par conséquent, le réseau du CFG offre aux Skyblues le premier choix sur les transferts en provenance des clubs du groupe.


Malgré la Covid-19 et des pertes cumulées de 373 millions d'euros depuis 2013, le CFG est l'une entreprises de football qui a levé le plus de fonds ces dernières années. Une puissance financière qui, selon elle, lui permettrait de franchir la crise sans grande difficulté jusqu'en juin 2021. Fin 2019, le fonds d'investissement Silver Lake a acquis 10,5% du capital en échange d'une coquette somme 411,5 millions d'euros, qui s'ajoute aux 329 millions d'euros que China Media Capital avait apporté en 2015.



Crédit photo de couverture : Vannes Olympique Club

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Post Top Ad

Your Ad Spot