Toutes l'actualité économique et marketing du football et du sport. (Groupe FootEspagne)

Breaking

Post Top Ad

Your Ad Spot

mardi 26 janvier 2021

Villarreal augmente ses provisions pour prévenir les risques.

Les joueurs de Villarreal célèbrent un but

La pandémie a mené le conseil d'administration du club castellonense à la prudence. Pour 2020/2021, il a prévu deux provisions pour faire face aux possibles remboursements notamment au niveau des revenus audiovisuels.


Mieux vaut prévenir que guérir, dit le dicton. Face à la pandémie de la Covid-19, Villarreal joue la carte de la prudence pour minimiser les difficultés dans ce contexte d'incertitude générale. Le club de LaLiga Santander a constitué deux provisions risques d'un montant total de 6,7 millions d'euros. L'objectif est de « pouvoir couvrir d'éventuels remboursements en raison de la crise », selon le rapport annuel auquel FootEspagne a eu accès.


La somme la plus importante de cette tirelire, 5,4 millions d'euros, est réservée à un éventuel remboursement des recettes audiovisuels. Le confinement de l'année dernière avait déjà provoqué une petite baisse ainsi qu'une indemnisation de 100 millions d'euros de la part de LaLiga aux opérateurs audiovisuels à déduire sur les factures des deux prochaines saisons. L'objectif du patronat était d'éviter une chute drastique des droits audiovisuels dans cette période de crise économique. Finalement, le sous-marin jaune n'a pas eu à faire usage de la somme, mais prévoit un éventuel de changement de situation en 2020/2021


À LIRE : Le budget 2020/2021 de Villarreal


La deuxième partie des provisions, d'un montant de 1,3 million est destinée aux abonnés qui, depuis le confinement de mars 2020, ne sont plus autorisés au stade de La Cerámica. Pour compenser ses fans, Villarreal a proposé deux options : un renouvellement de l'abonnement avec une réduction de 60% pour la campagne en cours ou un remboursement de 30% pour les matchs joués à huis clos en 2019/2020 aux abonnés qui ne souhaitaient pas renouveler. En outre, pour les nouveaux abonnés en 2020/2021, l'entité a offert une réduction de 20%.


Villarreal a perdu près d'un million d'euros en 2019-2020, malgré l'amélioration de son chiffre d'affaires total attendu à 144 millions


Malgré sa renommée sportive, le club castellonense fait partie des entités de LaLiga qui génèrent le moins de recettes en abonnement. La raison est la petite taille de sa ville et la proximité avec Valence. En ce sens, le revenu moyen de cette source tournait autour de 3,6 millions d'euros au cours des cinq saisons qui ont précédé la Covid-19. Villarreal compte environ 19 000 abonnés qui ont rapporté 2,91 millions d'euros en 2019/2020. Par rapport à l'exercice antérieur, l'impact de la crise est estimé à 24%. La saison dernière, avant l'arrivée du virus, La Cerámica a rassemblé en moyenne 16 457 spectateurs.



Ces dotations aux provisions ont entraîné des pertes d'un million d'euros en 2019/2020 malgré l'augmentation du chiffre d'affaires jusqu'à 144 millions d'euros. Cependant, le club amarillo a également vu sa masse salariale augmenter de 16,3%, à 82,8 millions d'euros, dont 75,8 millions ont servi de rémunération au personnel sportif, 17,3% de plus d'une année sur l'autre.



En dépit de ces augmentations au niveau des charges, l'entité présidé par Fernando Roig Alfonso a pu contenir l'impact de la crise au cours de l'exercice, car le résultat et qu'elle attendait n'était que de mille euros.


La crise a un peu contrarié les plans du conseil d'administration qui mène une politique de déficit zéro sur des cycles de quatre ans, mais il disposait d'une marge importante après les 11,82 millions d'euros gagnés en 2018/2019. L'intention de la saison en cours est de retrouver la rentabilité et le budget établi prévoit un bénéfice de 65 000 euros.


Le retour en Europe fera un grand bien au club de La Plana qui prévoit une hausse de 20% de son chiffre d'affaires net, jusqu'à 102,63 millions d'euros. L'absence de compétition européenne s'est ressentie dans les comptes de la saison dernière car les revenus des compétitions ont fortement chuté, passant de 20,7 millions en 2018/2019 à 0,7 million d'euros. Une baisse qui s'est vue aussi au niveau des revenus audiovisuels, même si c'est moins important. La télévision a rapporté 66,34 millions d'euros, soit une réduction de 12%. En revanche, les revenus publicitaires n'ont pas trop bougé et ont rapporté 15,9 millions d'euros. Une petite baisse de 5% est constatée par rapport à 2018/2019.


En dehors des revenus ordinaires, Villarreal continue de réaliser de belles opérations dans le marché des transferts. Grâce à la vente de Pablo Fornals à West Ham United pour 28 millions d'euros, les plus-values des transferts ont augmenté de 80% en 2019/2020 pour atteindre 52,6 millions d'euros. Une manne financière qui a bien rééquilibré le compte de résultat et qui a permis d'éviter un lourd déficit.



Crédit photo de couverture : Facebook @Villarreal CF

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Post Top Ad

Your Ad Spot