Toutes l'actualité économique et marketing du football et du sport. (Groupe FootEspagne)

Breaking

Post Top Ad

Your Ad Spot

mardi 15 décembre 2020

Le Deportivo Alavés sauve 2019/2020 et décrète une saison de transition économique

Alavés décrète une saison de transition
Lucas Pérez, attaquant du Deportivo Alavés. (Crédit-photo : 2Playbook)

Le club basque convoque ses actionnaires le 29 décembre prochain pour l'approbation des comptes de la saison dernière et le budget de celle en cours. Le résultat net attendu sera négatif pour la première fois depuis dix ans.


Le Deportivo Alavés voit la réalité en face. Le club babazorro s'apprête à vivre une saison de transition économique en 2020/2021 en raison de la crise du coronavirus. L'absence du public dans les stades, qui a fortement impacté la fin de l'exercice précédent, ainsi que l'incertitude toujours permanente qui affecte la campagne actuelle font que l'entité prévoit un déficit. Une première depuis dix ans.


« Sans aucun doute, les difficultés, qui se maintiennent au fil du temps se refléteront dans les prochains comptes. Cependant, le Deportivo Alavés est convaincu de pouvoir les améliorer en fonction de l'évolution de la sécurité des personnes face à la pandémie » a commenté le conseil d'administration dans un communiqué publié lundi.


Dans cet environnement de crise mondiale, l'entité basque a élaboré un budget de 64,55 millions d'euros. Après avoir assumé toutes les charges, qu'elle n'a pas détaillées, le résultat net sera négatif de 2,93 millions d'euros.


Le club dirigé par Haritz Kerejeta s'appuie toujours sur la télévision comme principale source de revenus. De ce fait, les retransmissions rapporteront 50 millions d'euros. En outre, le secteur commercial contribuera 6,5 millions d'euros et les plus-values des transferts sont estimées à 8 millions d'euros.


Il reste encore de la marge pour atteindre ce montant dans la vente de joueurs car durant l'été, les opérations effectuées n'ont rapporté que la moitié. Au niveau des charges, la masse salariale sera bien sûr la principale dépense avec 39 millions prévus.



Un bénéfice divisé par trois


Par ailleurs, l'équipe de Vitoria a annoncé que la saison 2019/2020 s'est clôturée avec un résultat positif de 430 372 euros, bien que le budget élaboré au début de cet exercice prévoyait 1,51 million d'euros. « Il n'a pas été possible d'obtenir ce bénéfice, entre autres, en raison de la réduction des revenus » a commenté le club.


La chute du bénéfice est expliquée par la réduction de 2,5 millions d'euros des revenus audiovisuels qui ont rapporté au total 50 millions d'euros. La vente de joueurs a joué un rôle un capital avec 18,9 millions d'euros de plus-values réalisées. Enfin le secteur commercial a généré 6 millions d'euros, tandis que le personnel a coûté 41,17 millions d'euros au total.


Malgré, la baisse de l'activité, le Deportivo Alavés se dit « satisfait » de sa gestion économique face « aux terribles difficultés rencontrées depuis mars dernier ». Enfin, sans donner plus de détails, le club a affirmé qu'il continue de travailler sur ses futurs projets même dans cette situation de crise.


Alavés prévoit depuis un moment la construction d'une nouvelle cité sportive après avoir acheté 50% d'un centre d'entraînement public, qu'il souhaite reconfigurer. En outre, la rénovation du stade Mendizorroza fait partie des ambitions du club pour générer des revenus supplémentaires. Les coûts des travaux sont estimés à 55 millions d'euros.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Post Top Ad

Your Ad Spot