Toutes l'actualité économique et marketing du football et du sport. (Groupe FootEspagne)

Breaking

Post Top Ad

Your Ad Spot

mercredi 25 novembre 2020

Le CA Osasuna améliore un peu son budget après un 2019-2020 positif

Osasuna revoit son budget à la hausse pour 2020-2021
Luis Sabalza, président du CA Osasuna. Image : Youtube.

Cette saison, le club déboursera environ 11 millions d’euros pour les travaux de la rénovation de son stade. 6,4 millions correspondent au prêt de 16 millions. 9,6 millions resteront en attente de paiement.


Le CA Osasuna revoit son budget à la hausse dans la deuxième saison pandémique après avoir laissé derrière lui chiffre rouges de la montée en Liga Santander. Le club navarrais a budgété un revenu de 65 millions d’euros grâce aux transferts réalisés cet été. Ce sera environ huit millions d’euros de plus que les revenus de 2019-2020, une saison fortement troublée par crise sanitaire.


Un budget impacté par la pandémie


Le budget du club rojillo prévoit une faible amélioration des revenus audiovisuels. Seulement 49 millions d'euros sont attendus, ce que le conseil d'administration a déploré dans le communiqué publié sur le site officiel du club. « La réduction des cotisations des socios, et de la billetterie auront un impact négatif, ainsi que l'augmentation plus faible que prévue des revenus audiovisuels », a commenté le club.


Toutefois, cette faible hausse de la télévision sera compensée par l'apport du secteur commercial qui facturera 15% de plus que la saison dernière, dont six millions d'euros seront apportés par la publicité. Avec ce scénario, le club souligne que le chiffre d'affaires net sera proche de celui de 2019-2020 et que le reste des revenus proviendra du marché des transferts.



Le seul hic de ce plan est la fermeture actuelle des stades qui coûtera environ 3,5 millions d'euros de billetterie. Les économies se feront probablement sur les quotas sociaux et dans la part proportionnelle du nombre de matchs qui accueilleront du public, si la situation sanitaire s'améliore.


Osasuna se veut réaliste dans son plan budgétaire de la saison en tenant compte tous les facteurs dans le but de minimiser une deuxième fois l'impact de la pandémie et de générer ainsi 300 000 euros de bénéfice à la fin de la saison après avoir gagné 2,17 millions d'euros en 2019-2020, comme l'avait déjà annoncé FootEspagne.


2019-2020 sauvé avec un bénéfice de deux millions d'euros


Au cours du dernier exercice, le club navarrais a réalisé un chiffre d'affaires net de 57,55 millions d'euros tandis que le produit d'exploitation a atteint 58,75 millions. La télévision a été la principale source de revenus, avec un total de 48,42 millions récoltés, loin des 7,55 millions obtenus la saison antérieure quand l'équipe première évoluait en deuxième division.


Cette forte hausse a été aussi constatée au niveau du secteur commercial qui a facturé 111% de plus soit 5,49 millions d'euros enregistrés. En revanche, en raison de l'arrêt de la compétition en mars dernier et l'absence du public durant la trame finale de la saison, les revenus des abonnements ont baissé 5,4%. Le club a dû compenser ses socios et ses abonnés durant cette période sans public dans les stades et le remboursement est chiffré à 558 639 euros.



Au niveau des charges, le changement de catégorie a logiquement augmenté toutes les lignes de dépenses. L'investissement réalisé pour renforcer l'équipe et assurer le maintien dans l'élite s'est vu au niveau des amortissements qui ont augmenté 112%. De ce fait, la masse salariale a indubitablement aussi connu une forte hausse par rapport à 2018-2019, de 16,15 millions à 35,87 millions d'euros.


La rénovation du stade a augmenté la dette


L’entité rojilla se concentre sur la réduction de son endettement suite aux travaux de rénovation d’El Sadar. En effet, à la fin de 2020-2021, le club aura déboursé environ 11 millions d’euros pour les travaux d’El Sadar, dont 6,4 millions correspondent au prêt de 16 millions qu’il avait contracté pour réaliser ce projet. 9,6 millions resteront en attente de paiement.



La dette à court terme passera d’un million à sept millions cette année en raison des six millions d’euros que le club doit payer sur le prêt garanti par le gouvernement de Navarre pour la rénovation du stade. Les trois premiers millions ont été payés en septembre et entrent donc dans les comptes de la saison 2020-2021 et les trois millions suivants seront versés en mai.


À la fin de 2019-2020, Osasuna avait une dette à long terme de 8,9 millions d’euros et une dette à court terme de 32 millions d’euros, dont 7 millions d’engagements auprès des banques et 7,5 millions auprès des administrations publiques. 7,8 millions supplémentaires étaient des paiements en attente avec les joueurs, une facture généralement réglée tout long du mois de juillet, une fois l’année clôturée, c'est à dire le 30 juin.


Le club reconnaît que ces 7,8 millions représentent un montant plus élevé que d’habitude en raison de l’accord intervenu après l’arrêt de la compétition et du retard de la finalisation de celle-ci. La dette nette est passée de 16 millions à 31 millions en raison des travaux de rénovation d’El Sadar.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Post Top Ad

Your Ad Spot