Toutes l'actualité économique et marketing du football et du sport. (Groupe FootEspagne)

Breaking

Post Top Ad

Your Ad Spot

jeudi 18 août 2022

Big five : Une croissance de 3% en 2021 selon Deloitte

La Premier League reste la locomotive, la Serie A et la Ligue-1 peine à suivre
La Premier League représente 35% du chiffre d'affaires généré par les cinq grandes ligues européenne. Un montant de 15,6 milliards d'euros a atteint selon le cabinet de conseil.

Le football européen a retrouvé le chemin de la croissance. Dans son rapport Annual Review of Football Finance 2022, le cabinet Deloitte avance que les cinq grandes ligues de football du continent ont généré un chiffre d'affaires de 15,6 milliards d'euros en 2021.

Comparé à l'année précédente, il s'agit d'une croissance de 3%. Toutefois, malgré cette reprise encourageante, ce revenu n'atteint pas les chiffres enregistrés avant la pandémie. En 2019, la facturation avait atteint 17 milliards d'euros.

La Premier League reste le poumon économique du football européen avec 5,49 milliards générés, soit 35%. Loin derrière, arrivent la Bundesliga et LaLiga avec 3,01 milliards et 2,95 milliards respectivement.

En outre, l'étude note une progression de 10% du marché européen au niveau mondial avec 27,6 milliards d'euros générés. Les revenus différés de 2019/2020 et l'Euro 2020, disputé en 2021, en sont les principaux facteurs.

En perspective, Deloitte envisage un retour au niveau d'avant Covid dès 2022. En attendant les résultats, le cabinet prévoit un chiffre d'affaires de 18,6 milliards d'euros, soit une hausse de 2,3% par rapport à 2019.

La ligue anglaise occupera toujours son fauteuil de leader avec 7,11 milliards, tandis que l'Espagne, avec 3,7 milliards, passera devant l'Allemagne qui enregistrera 3,6 milliards.

La Serie A et la Ligue-1 resteront loin derrière et auront du mal à dépasser les chiffres pré-covid. La prévision pour la ligue italienne est de 2,4 milliards, alors que la française fermera la marche avec 1,8 milliard.

Un autre aspect souligné par le rapport est la croissance exponentielle du football féminin au cours des dernières saisons. "Alors que le football féminin entre dans une ère de croissance rapide, nous voyons des clubs et des ligues de football féminin innover et se forger des identités, des bases de fans et des modèles économiques uniques sans les contraintes des structures héritées du jeu masculin", souligne l'analyse.


Crédit image : Panda Helper

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Post Top Ad

Your Ad Spot