Toutes l'actualité économique et marketing du football et du sport. (Groupe FootEspagne)

Breaking

Post Top Ad

Your Ad Spot

lundi 26 avril 2021

L'Inter Milan négocie l'entrée du fonds Oaktree pour obtenir 250 millions

Le président de l'Inter Steven Zhang

Suning, qui accordera prochainement un prêt de 50 millions au club, espère trouver un repreneur pour 31% des actions de Lion Rock et procéder à une augmentation de capital. La Solvabilité des « partenaires » régionaux reste le principal obstacle.


L'Inter Milan est toujours à la recherche de capitaux. Bien qu'il soit leader incontesté de la Serie A, sur le plan économique, la situation n'est pas si favorable. Avec des pertes financières de 102 millions d'euros en 2019/2020, le propriétaire, le holding chinois Suning, négocie avec le fonds nord-américain Oaktree la cession d'une participation dans le club pour 250 millions d'euros.


Suning a pu trouver dans ce fonds d'investissement le capital américain parti à la recherche du marché il y a trois mois, une fois qu'il a appris que le club avait perdu 62,7 millions supplémentaires au premier semestre de la saison 2020/2021, le double par rapport au 32,7 millions de la même période de 2019/2020.


Les négociations seraient bien avancées, selon Bloomberg, qui souligne comme principal obstacle, un accord en suspens pour les partenariats régionaux de l'Inter en Asie. Le fonds redoute que cette source de revenus soit soutenable avec un changement de propriétaire, « ce qui complique la valorisation du total des actifs », soulignent certaines sources proches de la négociation au média économique.



Au total, le club milanais a levé plus de 260 millions d'euros de revenus auprès de la Chine, soit un quart de son chiffre d'affaires entre 2017 et 2019. Une dépendance qui se voit avec la nouvelle injection, à travers un crédit relais, que Suning va bientôt réaliser.


En plus d'alléger les finances délicates des Nerazzurri, la holding chinoise cherche à vendre 31% de Lion Rock à une société d'investissement, comme Oaktree ou BC Parteners (déjà sorti des négociations). L'objectif est d'entreprendre une augmentation de capital ultérieure.


Le média nord-américain assure qu'un investisseur potentiel a identifié une dette totale d'environ 500 millions d'euros. Son éventuelle entrée dans le capital de l'Inter est liée à une restructuration de la dette et des actifs du club.



Crédit photo de couverture : Inter.it

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Post Top Ad

Your Ad Spot