Toutes l'actualité économique et marketing du football et du sport. (Groupe FootEspagne)

Breaking

Post Top Ad

Your Ad Spot

vendredi 26 février 2021

La Juventus subit des pertes records au premier semestre 2020/2021

Le onze de la Juventus contre Napoli en Serie A

Le chiffre d'affaires a baissé de 20% entre juillet et décembre 2020, jusqu'à 258,3 millions d'euros. Les charges ont augmenté de 1% et les amortissements n'ont pas été réduits.


La Juventus est sur le point de subir sa pire saison sur le plan financier. Le club turinois a clôturé le premier semestre de l'exercice 2020/2021 avec des pertes records de 113,7 millions, plus du double par rapport à la même période la saison dernière. La direction impute ce résultat à la Covid-19, même si en réalité le club a beaucoup souffert de l'absence de revenus provenant de la vente de joueurs.


L'entité a réalisé un chiffre d'affaires total de 258,3 millions d'euros au cours des six premiers mois de l'exercice, soit une baisse 20%. En valeur absolue, les revenus ont baissé de 64 millions, dont 55 millions correspondent à la différence des plus-values de transferts obtenues lors de l'été 2019 et 2020.



Le club explique que le trou aurait été plus grand si une partie des revenus de la saison dernière n'avait pas été reportée à celle en cours en raison du chevauchement des deux exercices avec des matchs de Serie A et de Ligue des Champions disputés en juillet et en août. En ce sens, la baisse de la vente de merchandising et l'absence du public dans les stades ont entraîné un manque à gagner de 39 millions d'euros. En revanche, les revenus de sponsoring et de la vente en ligne ont légèrement augmenté.


Malgré la baisse du chiffre d'affaires, les charges d'exploitation ont augmenté de 1%, jusqu'à 263,4 millions d'euros, tandis que les amortissements, tant ceux liés aux transferts que ceux des installations, ont augmenté de 0,4%, jusqu'à 100 millions d'euros.


Ces chiffres rouges ont également signifié une augmentation de la dette financière nette, qui passe de 357,8 millions à 385,2 millions d'euros. Elle est essentiellement due à la consommation plus élevée de la trésorerie disponible, car les engagements auprès des banques, des clubs et obligataires sont restés à 396 millions d'euros. Cependant, la marge d'endettement reste tout de même élevée car, le club dispose de 287,1 millions d'euros de facilités de crédit non encore utilisées.



Crédit photo de couverture : Juventus FC

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Post Top Ad

Your Ad Spot