Toutes l'actualité économique et marketing du football et du sport. (Groupe FootEspagne)

Breaking

Post Top Ad

Your Ad Spot

mercredi 4 novembre 2020

Le Sevilla FC sauve l'exercice 2019-2020 grâce aux revenus de juillet et d'août

Le Sevilla FC sauve sa saison 2019/20 avec un bénéfice de 2,8 millions
José Castro, président du Sevilla FC. Image : Diario de Sevilla.

Le club andalou a convoqué ses actionnaires le 4 décembre prochain pour approuver les comptes de la saison dernière qui présentent un bénéfice avant impôts de 2,82 millions d'euros.


Le Sevilla FC, vainqueur de la Ligue Europa, a esquivé un déficit en 2019-2020 en effectuant un mouvement comptable en raison de la Covid-19. L'entité andalouse a inclus les revenus de juillet et d'août dans son exercice comptable clôturé le 30 juin. Comme la saison a été prolongée au-delà de cette date en raison de l'arrêt des compétitions entre mi-mars et début juin, le rapport d'audit réalisé par Ernst & Young (EY) présente un résultat avant impôts de 2,82 millions d'euros. Une « surévaluation de 11,6 millions d'euros », selon la note laissée par le cabinet d'audit.


Le chiffre d'affaires a augmenté de 7,3%


La baisse de revenus que toutes les équipes ont subie n'a pas été ressentie à Nervión. Le Sevilla FC a vu son chiffre d'affaires net augmenter de 9,8 millions d'euros soit 7,3%. La victoire en Ligue Europa a amélioré ses revenus par rapport à 2018-2019 avec 34,67 millions d'euros récoltés en recettes contre 20,71 millions la saison antérieure. De ce fait, les revenus de compétitions ont connu la plus grande amélioration (+51,9%) dans cette ligne d'activité.


Les droits audiovisuels ont augmenté de 2,13 millions d'euros (2,7%), de 80,51 millions en 2018-2019 à 82,65 millions d'euros tandis que les revenus de commercialisation et de publicité sont restés quasiment au même niveau avec seulement une petite hausse de 160 000 euros.



En revanche, en raison de l'absence du public lors de la trame finale de la saison, le remboursement des abonnements pour les matchs joués à huis clos a fait chuter les revenus d'abonnements et socios de 37,9%, soit 8,11 millions d'euros collectés.


Au total le produit d'exploitation s'est élevé à 152,34 millions (+6,9%). Ajouté à cela une hausse de 21,2% des plus-values des transferts, de 53,98 millions en 2018-2019 à 65,43 millions d'euros en 2019-2020.

 

A LIRE : Sevilla FC :  Encore un palier à franchir


Le club hispalense a réalisé de gros transferts durant le cours précédent avec notamment les ventes de Wissam Ben Yedder à l'AS Monaco pour 40 millions d'euros, de Luis Muriel à l'Atalanta pour 20,10 millions d'euros ou encore de Pablo Sarabia au Paris Saint-Germain pour 18 millions d'euros entre autres. Malgré ces belles opérations, le recrutement conséquent pour pallier ces départs a fait augmenter les amortissements et la masse salariale.


Plus de 200 millions d'euros de charges d'exploitation


Alors que les revenus totaux (produit d'exploitation et plus-values) ont atteint 217,77 millions d'euros, les dépenses ont suivi la même ligne. Le club nervionense a élevé ses charges jusqu'à 224,5 millions d'euros, dont 124,42 millions destinés à la masse salariale (+20,19%).



En raison, de son activité intense sur le marché des transferts avec un recrutement conséquent (Jules Koundé, Rony Lopes, En Nesyri ou encore Diego Carlos), Sevilla a élevé ses amortissements jusqu'à 65,26 millions d'euros. Les autres charges d'exploitation et les approvisionnements sont les seules lignes réduites durant l'exercice 2019-2020, avec 34,82 millions d'euros dépensés (-7,42%).


Avec les charges d'exploitations supérieures aux revenus, le Sevilla FC a dû puiser sur ses provisions pour rééquilibrer son compte de résultat. Ainsi, le résultat d'exploitation s'élève à 1,28 million d'euros, soit 28,4% de moins qu'en 2018-2019 et le résultat net se situe à 1,18 millions d'euros (-52,2%).



Les comptes annuels seront soumis au vote de l'assemblée générale des actionnaires du 4 décembre. La gestion du conseil d'administration au cours de l'exercice clôturé le 30 juin 2020, ainsi que le projet de répartition du résultat de l'exercice, seront également soumis aux voix.


Par ailleurs, la nomination en tant qu'administrateur de la société Futnel en remplacement de Carolina Alés Matador, faite par le conseil d'administration le 6 juillet dernier sera ratifiée. De même le budget de la saison en cours (du 1er juillet 2020 au 30 juin 2021) sera communiqué et soumis au vote des actionnaires.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Post Top Ad

Your Ad Spot